Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LE COFFRE-FORT DE L'APOCALYPSE

    seed_vault.jpg

     
    (L'entrée de la salle forte, avec son dispositif lumineux. DR)
     
    News New News. Certains écologistes l’appellent « La chambre forte de l’Apocalypse » d’autres « L’Arche de Noé ». C’est le coffre-fort construit sous une île norvégienne où l’humanité commence à conserver toutes les semences agricoles du monde - une bonne nouvelle en cette année 2010, déclarée année de la biodiversité par l’ONU ? Ou l'annonce que nous en approchons... de la fin des haricots ?

    --------------------------------------------

    Avec son entrée lumineuse visible la nuit à plusieurs kilomètres, enchâssée dans la roche dure de l’archipel du Spitzberg, en Norvège arctique, à 1120 kms du Pôle Nord, la chambre forte se veut une sentinelle qui défie le temps. Elle a été construite à 130 mètres au-dessus du niveau de la mer, pour éviter une éventuelle montée des eaux, à l’écart de la zone sismique arctique, sous une montagne. Après la première porte blindée, un tunnel bétonné long de 120 mètres s’enfonce dans le grès. Il a été conçu pour renvoyer l’onde de choc d’une roquette. Au bout, deux épaisses portes d’acier. Derrière, une grande salle, trois nouvelles portes blindées. Elles protègent trois caves glacées, réfrigérées à -20°, où s’empilent des caisses noires...

    Lire la suite