Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • A QUOI PENSENT LES ANIMAUX ?

    78d39554b76037269ab8ec6632dfdaf2.jpg
    (Photos de Jill Greenberg. Monkey Portraits)

    NEWS NEWS NEWS Qui écrira leur requiem ? Après l'ours blanc, menacé par la rapide fonte des pôles, des animaux aussi splendides et mythologiques que l'hippopotame, le tigre, plusieurs gazelles du désert, ainsi que quantité de poissons d'eau douce et de mer, de mammifères marins, d'insectes pollinisateurs, et d'oiseaux chanteurs ont rejoint ces derniers mois la liste des espèces en péril. Effrayant chiffrage, selon le dernier rapport de l'Union mondiale pour la nature (UICN, été 2007), 16.119 espèces se trouvent menacées d'extinction : soit... 1 mammifère sur 4 -1 volatile sur 8 -1 amphibien sur 3.
    Au-delà de la disparition tragique et scandaleuse de ces animaux, qui furent pendant des millénaires autant des compagnons, des voisins, des inspirateurs, sinon des dieux, n'oublions pas que nous sommes beaucoup plus proches d'eux - physiologiquement, émotionellemment - que l'imaginent beaucoup d'humains - la prochaine espèce menacée ? N'oublions pas que de très nombreux animaux pensent - sans parole, certes. Sont conscients et doués d'intentionnalité. Souffrent.  Comme nous-autres les bêtes humaines. En regard de ces sombres constats, voici une enquête sur la "conscience animale" publiée dans le Monde 2 (10 août 07), appuyée sur les travaux récents de l'éthologie cognitive et de la biologie animale. La dernière expérience en date, publiée dans Le Monde.fr du 4/12 ("Quand le singe surpasse l'homme", Sciences) montre que les jeunes chimpanzés sont doués d'une mémoire photographique et visuelle nettement supérieure à celle des êtres humains.

    Lire la suite